A la découverte de…Pauline Duchassin

Peux-tu te présenter pour ceux et celles qui ne te connaissent pas?

-Croqueuse de la vie à pleine dent, cela fait maintenant 27 ans que je laisse mes rêves les plus fous rythmés ma destinée. Je suis ambitieuse, curieuse et ces traits de caractère m’ont amené à constamment repoussé les limites de mes capacités. Je prends la vie comme une chance de réaliser ses talents en les découvrant au fil des expériences, des rencontres et de les perfectionner en étant parfois rigoureuse.

Ainsi, je tente de vivre légèrement, sans me prendre trop au sérieux, me laissant une liberté de créativité qui me permet de saisir les opportunités se présentant à moi.

La photographie est un espace de créativité qui m’a toujours animé depuis mon enfance, dans mon métier ou encore lors mes voyages. La photo est pour moi le support pour transmettre, partager ma réalité et de sensibiliser à l’immensité et la diversité de ce Monde.

 Quel est ton parcours photo ?

-Ma passion pour la photographie m’a toujours transportée. Petite, je réclamais toujours à mes parents des appareils jetables pour prendre des photos des insectes, des copains, des vacances. J’aimais déjà composer les photos en positionnant chacun comme si j’étais le chef d’orchestre d’une troupe symphonique.

Les années ont passé mais mon envie de capturer l’instant présent est resté.

Prête à tout pour saisir les moments insaisissables, j’ai vendu quelques effets personnels pour devenir l’heureuse propriétaire de mon premier boitier numérique : le Nikon D600 acheté d’occasion dans une arrière boutique défraichie. M’armant de patience et de bons conseils sur internet et par une amie photographe, j’ai commencé à me familiariser avec le vocabulaire et les techniques à mes heures perdues. Partir une journée en balade dans un coin de la ville ou de la nature était pour moi les meilleurs moyens de me perfectionner par l’essai de différents réglages, prises de vues …

Puis le voyage m’a saisi et je me suis dit que c’était le moment où jamais de mettre à profit les acquis autodidactes que j’avais emmagasiné lors de ces derniers mois.

Le voyage ne se passant jamais comme on le prévoit, je me suis retrouvée encombrée par mon nouveau boitier et ces objectifs lors de mes déplacements : le Nikon 60D et son objectif 70-300 pèse son poids. A contre cœur, j’ai laissé le bébé en Australie et continué mon périple avec seulement comme objectif mon Iphone. Un changement radical s’est imposé à moi, puisque tout ce que j’affectionnais dans la photographie par le jeu des réglages je ne l’avais plus. Mais j’avais un nouvel atout entre les mains : la discrétion …

J’ai alors pu à l’aide de la téléphonie approchée sans effrayer des populations bien loin de nos ères technologiques et alors la puissance du portrait s’est alors découverte à moi.

Depuis mon retour, j’ai fait l’acquisition d’un Fujifilm XT1 étant le mélange de toutes mes expériences : je combine les joies de capturer en manuel et de s’amuser avec les réglages et un appareil très discret et léger facile à transporter.

Es-tu photographe amateur ou professionnel ?

-Amateur

Qu’est-ce qui te plait dans la photo ?

– Je recherche dans la photographie le coup de crayon qu’il me manque dans le dessin afin de saisir un instant dans le temps. Par mes clichés, je souhaite transmettre une ambiance, une émotion qui m’a transporté lorsque je l’ai saisie. C’est une trace que je souhaite laisser comme un héritage une marque dans le temps qui ne vieillit pas et qui sera illustrer un temps, un instant vécu. Le temps défile, la photographie est pour moi le moyen de le stopper, d’en faire une pause intemporelle qui traversera les âges.

Comment décrirais-tu ton style photographique ?

-J’ai du mal à décrire le style photographique que j’exerce à travers mes clichés. Peut être à cause du fait que je ne maîtrise pas assez le langage de la photo. Les clichés sont tous de nature différentes avec des sujets différents. Mon style s’adapte au contexte dans lequel je me trouve, au sujet que je photographie.

Une chose est en commun dans mes clichés : l’impermanence de ce monde et sa diversité. J’invite à travers ces clichés à l’émotion, au saisissement de l’insaisissable. Chaque cliché est une histoire, du lieu de la personne que j’ai pris le temps d’appréhender auparavant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

As-tu des projets photographiques en préparation ?

-La photographie est à plein temps maintenant que je n’ai pas de travail. Par la confection de mon site web je compte partager, diffuser mes expériences à travers l’écriture et la photographie.

Je m’initie également à l’exposition dans la région du Haut de France, plus exactement à Lille. Aux alentours du 20 mai, je participerai à un collectif d’artistes dans un lieu de diffusion culturelle alternatif (bar restaurant galerie d’art) sur le thème des « Luttes ».

Enfin, l’avenir de voyageuse que je présage continuera à nourrir mes projets photographiques au fil des continents, des paysages et des cultures.

Où peut-on suivre tes clichés et tes différents projets ?

Différents endroits où retrouver mes projets :

Instagram : Wanderlustline (https://www.instagram.com/wanderlustline/)

Siteweb : https://eccehomophoto.wordpress.com/

Et concernant l’actualité des projets futurs (expos, collaboration) sur mon Facebook :

Pauline D’ch ( ici)

Allez pour les fans de matos, quel est ton boîtier et ton optique de prédilection ?

-Fuji XT1 pour le boitier, un coup de cœur depuis que je le manipule

Et pour l’optique, même si je n’ai jamais monté cela sur mon boitier mais ça ne serait tarder, ça serait la combinaison d’une optique argentique montée sur un boitier numérique grâce à une bague d’adaptation. Cela donne une pureté à l’image par sa lumière qui est vraiment saisissante.

Ce coup de cœur pour l’optique va de pair avec ce que je souhaite transmettre par la photographie : l’impermanence du matériel permet de combiner deux technologies pour rendre le cliché intemporel.

La dernière question, qu’est-ce que je peux te souhaiter pour le futur ?

-Ce que tu peux me souhaiter pour le futur s’est de m’épanouir dans cet exercice, que la photographie me procure joie et satisfaction par les rencontres, les expériences et la réalisation de mes clichés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s